Bandeau article Agori Expert Comptable Grenoble

L’épargne salariale a atteint 117,5 milliards d’euros d’encours en 2015

Selon la dernière étude de l’Association française de la gestion financière, les encours de l’épargne salariale ont progressé de 7 % en 2015.

 Association française de la gestion financière – Bilan de l’épargne salariale 2015  

Comme chaque année, l’Association française de la gestion financière (AFG) a publié une enquête qui dresse l’état des lieux de l’épargne salariale pour l’année 2015. Résultats, les encours s’établissent, après arrêt des comptes au 31 décembre 2015, à 117,5 milliards d’euros. C’est environ 7 % de mieux qu’en 2014 (109,9 milliards d’euros). Cette progression étant due en partie à la bonne tenue des marchés boursiers. Dans le détail, 71,6 milliards d’euros ont été affectés à des fonds diversifiés et 45,9 milliards d’euros à des fonds d’actionnariat salarié.
Fait marquant, les fonds solidaires suscitent un peu plus d’intérêt. Leur actif est passé de 4,1 milliards d’euros en 2014 à 5,2 milliards en 2015, soit une progression de 27 %. Les fonds ISR (investissement socialement responsable) suivent la même tendance : +14,5 % avec un encours de 22 milliards d’euros. Étant précisé que les fonds ISR représentent aujourd’hui près de 31 % de l’épargne salariale diversifiée.

À noter :
le nombre de comptes de porteurs d’épargne salariale reste stable et s’établit à 10,5 millions.

Enfin, les versements effectués sur des dispositifs d’épargne salariale ont atteint 12,5 milliards d’euros en 2015 (+2,4 %). Sachant que ces sommes proviennent pour 3,5 milliards d’euros de la participation, pour 3,8 milliards d’euros de l’intéressement, pour 2,7 milliards d’euros de versements volontaires des salariés et pour 2,5 milliards d’euros de l’abondement des entreprises. Il faut noter toutefois que les rachats effectués sur ces comptes se sont élevés à 12,9 milliards d’euros. Ce qui représente un solde net négatif de 400 millions d’euros.

© Copyright Les Echos Publishing – 2016