Bandeau article Agori Expert Comptable Grenoble

Assurance-vie : gare aux faux généalogistes !

Généalogistes de France a constaté le développement d’une nouvelle forme d’arnaque à l’assurance-vie.

Généalogistes de France, groupement professionnel réunissant les six chambres représentatives de la profession, appelle les particuliers à la plus grande vigilance. La raison ? Depuis quelques temps, des tentatives d’escroquerie relatives à des contrats d’assurance-vie se multiplient. Le mode opératoire est le suivant : l’escroc se fait passer pour un généalogiste et annonce à la victime qu’elle serait bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie souscrit à l’étranger. Mais pour que cette dernière puisse réceptionner les fonds, la personne mal intentionnée lui réclame une avance sur rémunération. Pour rendre le piège plus crédible, elle propose également à la victime de la mettre en relation avec un avocat dont l’identité est usurpée, ce qui permet, par la même occasion, de tenir éloigné le notaire chargé du règlement de la succession.
Généalogistes de France tient à rappeler que lorsqu’un généalogiste contacte le bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie, c’est la compagnie d’assurance qui entre ensuite en relation avec lui afin d’organiser le règlement du capital ou de la rente dus. En outre, il faut souligner qu’un généalogiste intervenant sur mandat d’un notaire ne demande jamais d’honoraires sous forme d’avance dans le cadre d’un contrat de révélation de succession.
Ainsi, en cas de doute sur la sincérité d’une demande émanant d’un professionnel de la généalogie, n’hésitez pas à vérifier si celui-ci est membre d’un syndicat affilié ou titulaire d’une carte professionnelle ou à contacter le notaire chargé du règlement de la succession.

© Copyright Les Echos Publishing – 2016