Bandeau article Agori Expert Comptable Grenoble

Quelles associations recourent au salariat et au bénévolat ?

La quasi-totalité des 1,3 million d’associations fonctionne avec des bénévoles alors que seulement 161 000 emploient des salariés.

 Insee Première n° 1587, mars 2016  

Une étude de l’Insee dresse un portrait des associations en 2013. On y apprend que sur 1,3 million d’associations actives, presque le quart (24 %) œuvre dans le domaine du sport. Viennent ensuite les associations de loisirs (22 %), les associations culturelles (18 %) puis les associations de défense de cause, de droits ou d’intérêts (17 %).

Des salariés…

Seulement 12 % des associations, soit 161 000, emploient des salariés pour un total de 1,9 million d’emplois, près de la moitié étant à temps partiel.
Ce sont principalement les associations ayant pour activité l’hébergement social ou médico-social qui créent des emplois puisque 83 % d’entre elles ont des salariés. Les structures qui assurent la gestion de services économiques et le développement local sont, quant à elles, 30 % à recourir au salariat, ce taux étant de 24 % pour les associations œuvrant dans l’action sociale, l’action humanitaire ou caritative. À l’inverse, c’est dans le domaine des loisirs qu’il y a le moins d’employeurs (4 %).
Par ailleurs, si les associations d’au moins 10 salariés ne représentent que 19 % des associations employeuses tous secteurs confondus, ce taux s’élève à 70 % dans le domaine de l’hébergement social ou médico-social et à 46 % pour l’action sociale.

… et des bénévoles

Ce sont les associations sportives qui recourent le plus aux bénévoles : 26 % des heures de bénévolat sont réalisées dans ces structures. Les bénévoles interviennent ensuite dans les associations de défense de causes, de droits et d’intérêts (17 % des heures), puis dans les associations de loisirs (16 % des heures). Ce sont, sans surprise, des secteurs qui comptent peu d’heures de travail rémunérées.
À l’autre bout du spectre, les associations dans le domaine de l’hébergement social ou médico-social représentent 23 % des heures de travail salariées mais seulement 2 % des heures de bénévolat.

© Copyright Les Echos Publishing – 2016