Bandeau article Agori Expert Comptable Grenoble

L’Association Française de l’Assurance fait le point sur l’assurance-vie en 2015

Bien que l’assurance-vie ait vu ses encours progresser en 2015, le rendement moyen de ses fonds en euros a reculé légèrement.

Conférence de l’Association Française de l’Assurance du 28 janvier 2016 

Comme chaque année, l’Association Française de l’Assurance (AFA) a présenté les chiffres du marché de l’assurance-vie pour l’année écoulée. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’assurance-vie n’usurpe pas son fameux titre de placement préféré des Français. En effet, Bernard Spitz, le président de l’AFA, a indiqué que la collecte brute en 2015 avait progressé de 4,9 % par rapport à 2014. Ce qui porte l’encours total de l’assurance-vie à 1 580 Mds€. À titre de comparaison, le Livret A et le livret de développement durable représentent conjointement près de 326 Mds€.
Dans le détail, la collecte nette – c’est-à-dire les versements diminués des rachats – sur les contrats a atteint 24,6 Mds€ en 2015 (22,6 Mds€ en 2014). Sachant que ce surplus de « liquidités » a alimenté les fonds en euros pour 11 Mds€ et les unités de compte pour 13 Mds€.

À noter :
la collecte brute sur les fonds en euros est restée au même niveau qu’en 2014, soit 108 Mds€ tandis que celle sur les unités de compte est passée de 20 à 27 Mds€.

Le rendement moyen de ces supports d’investissement a également été communiqué. Sans surprise, le rendement des fonds en euros est en léger recul en 2015 (2,3 %) par rapport à 2014 (2,48 %). Du côté des unités de compte, le constat est le même, le rendement étant passé de 5,9 % à 4,1 %.
Autre remarque, l’AFA a noté que les contrats d’assurance-vie nouvelle génération ne suscitaient pas pour l’instant un engouement particulier. Les chiffres parlant d’eux-mêmes : fin 2015, on dénombrait 123 000 contrats Euro-croissance et 2 100 contrats Vie Génération seulement. Quant aux encours, ils représentaient respectivement 1,7 Md€ et 311 M€.

© Copyright Les Echos Publishing – 2015